Last Updated:

Routine capillaire

Catégories ACCUEIL, Beauté
Photo @espace.yume Instagram

Cela fait maintenant quelques années que je me suis tournée vers une routine capillaire naturelle et/ou bio, transition plus que chaotique au début, dont je vous parlais dans cet article.

Je me lave les cheveux deux fois par semaine. Je l’ai toujours fait même lorsque j’utilisais des produits conventionnels. De ce côté, rien n’a changé.

Comme beaucoup de monde, après 4 jours de non lavage, ma tignasse présente des racines un peu grasses (ce n’est pas le règne de l’huile quand même) et des longueurs sèches. Joli combo.

J’essaye toujours de faire un bain d’huile végétale avant de me laver les cheveux. Le temps de pause varie en fonction de mes activités, ma motivation et de mon cerveau (« ah oui, je dois m’occuper de mes cheveux ») : entre une demi-heure et une après-midi huileuse.

« Ce n’est plus une fourchette de temps mais une fourche ». Certes.

J’aime beaucoup utiliser l’huile de coco pour cela. J’en parle I C IGénéralement, en pleine semaine, lorsque je rentre du travail et que mes cheveux sont sales, je les brosse avec une Tangle Teezer, que j’ai depuis des années. Très pratique. N’arrache pas les cheveux, se lave facilement et s’emporte partout. Elle coûte une dizaine d’euros.Ensuite, je fais une queue de cheval haute. J’applique de l’huile sur toutes les longueurs. Je roule ma tignasse en un chignon. J’enfile mes affaires de sport. Je fais ma séance. Je sue pendant que l’huile agit. Niquel Miguel. Pas de perte de temps l’ami.

En terme de shampoing, c’est un peu compliqué. Je change beaucoup. Les produits naturels et/ou bio ne sont pas encore au max de mon point de vue OU, je ne suis pas encore tombée sur des merveilles.

Voici ceux que j’aime bien sans que cela soit la folie :

Pour enlever le bain d’huile, il m’est souvent nécessaire de faire deux shampoings. Après cette étape, les cheveux sont rêches. La flemme d’appliquer par la suite un masque alors que je viens de macérer pendant des minutes dans l’huile.

Vous l’aurez compris. Je n’ai fait jamais de masque après shampoing.

En revanche, lorsque je souhaite enlever des reflets trop jaunes/dorés à mon goût, j’utilise THE produit au top : Soin Crème Terre bleue de MULATO. Entreprise française –Produit fabriqué en France – Cocorico.

Toujours la même technique que décrite plus haut : queue de cheval. Je tartine mes longueurs avec ce produit de Schtroumpf (masque bleu). Je laisse poser une demi-heure. Pas plus !

Cela permet d’atteindre un blond plus froid, polaire. C’est tendance ces trucs- là.

La compo est moins dégueu que d’autres soins bleus : 96% d’ingrédients d’origine naturelle.

SANS AMMONIAQUE – SANS EAU OXYGENEE – SANS SILICONE – SANS PARABEN – SANS RESORCINE

Je l’achète sur Amazon, en 500 ml. La dose me dure 6 mois.

Il coûte actuellement 34€ avec la livraison gratuite.

Sinon, mes cheveux sèchent à l’air libre. Je n’utilise que très rarement le lisseur. Je ne les boucle pas. Ils ondulent naturellement.

Je vais chez le coiffeur deux fois par an. That’s it.

Ann

Laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.